dimanche 27 septembre 2015

Stupeur et tremblement

 Titre: Stupeur et tremblements
Auteur: Amélie Nothomb
Nombre de pages: 187 pages


Résumé: Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l'implacable rigueur de l'autorité d'entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie, sociale au pays du Soleil levant. D'erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu'au rang de surveillante des toilettes, celui de l'humiliation dernière.


Avis: Stupeur et tremblement est le deuxième livre d'Amelie Nothomb que je lis, le premier étant Tuer le père dont je ne me rappelle même plus l'histoire. Je l'avais mis dans 'mes envies' sur Booknode et il y serait rester longtemps si ma cousine ne me l'avais pas acheté pour mon anniversaire (je l'a remercie d'ailleurs pour ça).
 
Bref commençons par les personnages: le personnage principale est Amélie puisque c'est un roman autobiographique. Amélie est une jeune femme déjanté et drôle qui joue à l'imbécile, je l'ai trouvé très sympa et originale. Avec elle, on découvre le travail au Japon et les rapports entre les différentes hiérarchies. Mori Fubuki, décrite comme la froide beauté parfaite est la supérieure directe d'Amélie. J'ai eu du mal à l'apprécier autant qu'Amélie même si on l'a comprend mieux grâce aux informations qu'elle nous donne sur la vie des japonaises.
Après on a trois autres supérieures Mr Soito, on ne connaît pas grand chose sur lui sauf qu'au début, il ne paraît pas très sympathique puis à la fin, il m'a laissé indifférente.
Mr Omochi qui est le vice-président, il est odieux et prend plaisir à humilier les autres. En opposition à Mr Omachi qui est le Diable, Mr Haneda est représenté comme un Dieu.
Mr Haneda est le président de l'entreprise, on ne le voit pas souvent mais il laisse nous bonne impression. Il y a aussi Mr Tenshi, un homme très honorable que j'ai beaucoup apprécié et qui aide comme il le peut Amélie.

Quant à l'intrigue, on suit pendant un an, la vie d'Amélie dans une entreprise japonaise. On la voit descendre petit à petit les échelles de l'entreprise. Je trouve l'histoire bien construite, on s’ennuie à aucun moment. L'auteur nous dénonce la manière de penser et le travail en entreprise nippone au début des années 90, j'ai trouvé cette partie très intéressante. À la fois drôle et dramatique , on rentre facilement dans cette histoire.

Le style de l'auteure est original, incroyablement léger et agréable à lire mais à la fois profond et comique. L'ironie utilisée par l'auteure c'est sa manière de contrôler et d'accepter une dure période de sa vie.

En conclusion, un livre très agréable à lire et fluide qui se lit rapidement, des personnages haut en couleur. A lire!
Et vous, qu'en avez vous pensé? Voulez-vous le lire?

#Nadège

2 commentaires:

  1. Je garde une très bon souvenir de ce livre.

    J'avais beaucoup aimé l'histoire.

    Bon Dimanche :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi aussi ce livre a été une belle découverte, merci pour ton avis :)
      Bonne soirée

      Supprimer